Compte-rendu de la Convention de Grenoble

C

Par Marie T.-S.

Les 30 Juin et 1er juillet dernier, Génération.s a tenu sa première convention à Grenoble ! Que de chemin nous avons parcouru depuis un an grâce à l’engagement et aux initiatives de toutes et de tous. La salle a réuni plus de 1500 militants et déléguées venu.e.s de la France entière et de tous les horizons et quelques invités (certains d’autres formations, comme Eric Piolle maire de Grenoble, Guillaume Gontard, sénateur PCF de l’Isère – qui se sont chaleureusement exprimés à la tribune, ou encore Aymeric Caron). Nombre de sujets ont été abordés lors d’ateliers et de sessions plénières et participatives.
Le samedi et dimanche matin se sont déroulés des ateliers sur la démocratie, le revenu universel et les mutations du travail. Les comités thématiques qui avaient travaillé durant l’année ont pu faire lecture de leur proposition. L’après-midi des sessions plénières ont réuni des invités sur des thématiques transversales : Inégalités territoriales et ségrégations sociales, Politiques de la santé (en avec dialogue avec la salle) et le dimanche matin sur les questions européennes, avec notamment l’intervention formidable sur les migrations de Elly Schlein membre de Possibile, députée européenne (Italie), et celle d’Agnieszka Dziemianowicz-Bak, co-fondatrice de Razem (Pologne) notamment sur l’égalité homme-femme.
Une grande partie de l’après-midi du samedi a été consacré à la démocratie interne du mouvement. Le manifeste a été retravaillé collectivement en plénière avec Hadrien Bureau et Mila Jeudy. Une discussion assez dense a eu lieu autour des deux options proposées concernant le positionnement écologique du mouvement, entre une version A assez radicale et une version B prônant une transition écologique plus soft- La version A l’a majoritairement emporté. Les statuts votés en ligne ont été officiellement entérinés. Enfin il a été question de procéder au vote à bulletin secret par les délégué.e.s du binôme des coordinateurs pour les années à venir : parmi 4 candidatures qui se sont exprimés, Guillaume Balas et Claire Monod ont été désignés à la tête du mouvement pour en coordonner la mise en œuvre pratique. Ils ont déclarés qu’ils s’engageaient principalement pour la transition sur une période d’un an et demi.
« Écologie, Europe, Égalité » : lors de son discours qui clôturait la convention le dimanche midi, Benoît Hamon tour à tour émouvant (sur les migrations) inspirant (réaffirmation de thématiques fortes comme le RUE) et offensif (à l’égard du gouvernement), a tracé des perspectives qui supposent de repenser notre rapport au monde et à l’environnement et à la croissance et à affirmer notre idée du bien commun.

Retour sur la convention, détail des élections et discours de Benoit

Important !! Jusqu’au 1er aout les coordinateurs nationaux encouragent chacune et chacun à faire part de ses idées pour l’organisation du mouvement, à détailler ses compétences mais aussi à se porter candidat pour animer au niveau national l’un des pôles ou participer aux travaux. Suivez ce lien !

A propos de l'auteur

Anna W

Ajouter commentaire

Suivez nous sur

Inscrivez-vous a notre newsletter

* indicates required





Plus d’informations sur